Deuxième travail dans le cours d’Esthétique de la littérature donné par Daniel Dumouchel à l’Université de Montréal à l’hiver 2019.
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
Louis-Olivier Brassard 579dcafc89
Supprimer fichier lock odt
7 months ago
dist Supprimer fichier lock odt 7 months ago
lib Ajouter textes (dossier lib) 7 months ago
notes Démarrer question 2 sur Lombardo (#4) 7 months ago
questions Révision/Question2 (#6) : petites corrections 7 months ago
.gitignore Modifier gitignore (DS_Store) 7 months ago
3250-H19-evaluation2.pdf Initial commit 8 months ago
LICENSE Initial commit 8 months ago
README.md README : rayer questions non retenues 7 months ago

README.md

PHI3250 (hiver 2019) : travail 2

Travail de rédaction (réponse à deux questions) dans le cours de Esthétique de la littérature donné par Daniel Dumouchel à l’hiver 2019 à l’Université de Montréal.

Consignes

Vous répondez à deux questions de votre choix. Vos deux réponses combinées ne devraient pas dépasser 10000 caractères, espaces compris (i.e. environ 4 pages à interligne et demi en Times 12). Vous pouvez imprimer le travail recto verso. Une page de présentation n’est pas requise, mais veuillez vous identifier clairement en haut de la première page.

Le travail doit être rendu au plus tard le 23 avril (dans la boîte à travaux du 4ème étage du Département de philosophie, face au secrétariat). Les versions numériques ne sont pas acceptées.

Il est important de vous concentrer sur les éléments essentiels de la réponse. La pertinence des éléments de réponse, de même que la qualité et la clarté de l’argumentation sont les principaux critères d’évaluation.

Le travail compte pour 20% de la note finale (chaque question vaut 10%).

Questions

Choisir 2 questions parmi les suivantes :

  1. Précisez la conception de Peter Lamarque sur la connaissance littéraire, du point de vue épistémique et du point de vue esthétique (c’est-à-dire évaluatif).
    Texte de référence: Peter Lamarque, «Littérature et vérité: quels sont les vrais problèmes?».
  2. Qu’est-ce que Rancière, dans sa discussion du roman moderne, appelle la «démocratie littéraire»?
    Texte de référence: Jacques Rancière, «Le baromètre de Mme Aubain», dans Le fil perdu. Essais sur la fiction moderne, p. 17-36.
  3. À l’aide de Sur le sublime, expliquez ce passage de Schiller: «C’est seulement lorsque le sublime épouse le beau et que notre réceptivité à l’un et à l’autre a été formée dans une égale mesure que nous sommes des citoyens achevés de la nature […]»(p. 185).
    Texte de référence: Friedrich Schiller, «Sur le sublime».
  4. À l’aide de l’article «Empathie et simulation», présentez les deux formes de l’empathie que Patrizia Lombardo cherche à dégager et montrez comment, selon l’auteur, elles peuvent s’appliquer à la littérature.
    Texte de référence: Patrizia Lombardo, «Empathie et simulation».

Licence

CC-BY-SA 4.0